Des Bêtises
de rien du tout...

Création 2001

D’après deux interviews d’Abdelmalek Sayad « Une famille déplacée » publiées dans La misère du monde de Pierre Bourdieu Editions du Seuil I mise en scène Stella Serfaty I assistance Catherine Barbosa I avec Nadine Darmon & Stella Serfaty I voix Off Salim Tabet I photo Johannes Von Saurma I graphisme Bruno Bayol

Durée : 50mn


Prochaines dates (agenda)
> toujours en tournée



 


Le spectacle

Adepte du théâtre de proximité, Pierre Bourdieu a souhaité que ce spectacle, « Les bêtises de rien du tout… », tiré de deux interviews, puisse être joué uniquement dans un lieu permettant à la parole d'accéder à toutes les oreilles.

Ne pas déplorer, ne pas rire, ne pas détester, mais comprendre… Pierre Bourdieu

Madame Meunier vit dans un modeste pavillon de banlieue avec son petit chien et son mari. Son enfer, c'est les autres… Elle vit cruellement la différence de cultures et se sent envahie par ces Etrangers, dans sa maison, son jardin public, son pays. Son attention est focalisée sur la fille de ses voisins, d’origine algérienne, à laquelle elle voue une haine farouche et qui le lui rend bien. Toutes deux se confrontent sans relâche dans leur quotidien.
Madame Meunier, dans son désarroi, est touchante, attachante et drôle. Malgré toute la volonté qu'elle met à ne pas dire, elle devient le porte-parole d'une pensée commune et raciste qui la submerge.

Le public, de chaque côté de l’espace que Madame Meunier fait naître, devient partie prenante du spectacle ; il est pris à témoin tour à tour par les deux femmes. En fin de spectacle sur des images du désert, la voix off du père algérien s’élève, apaisante...